Catégories

Fabricants

En promo

Informations utiles

Newsletter

Mots-Clés

Presse

  • Trier par

Renault Fuego GTA Max (Presse) 1/43e

En stock

Renault Fuego GTA Max (Presse) 1/43e

Lancé en 1980 et succédant aux R15 et R17, le coupé Fuego connaît tout de suite un gros succès en France. Ses ventes déclineront toutefois vite et sa carrière dans l’hexagone s’arrêtera dès 1986. Mais elle se poursuivra en Argentine, où elle sera aussi construite jusqu’en 1992. Elle y profitera d’un restylage en 1988, visible sur cette ultime version GTA Max alors tirée à 700 exemplaires.

14,90

En stock

Citroën Ami 8 Elysée (Presse) 1/43e

En stock

Citroën Ami 8 Elysée (Presse) 1/43e

Alors que l’Ami 6 avait attendu près de quatre ans son break, l’Ami 8, lancée en mars 1969 profite de cette variante dès l’automne suivant. Les modifications esthétiques entre l’Ami 6 et l’Ami 8 sont moins flagrantes sur le break. Il s’agit ici d’une Ami 8 produite en Argentine jusqu’en 1978, où n’était fabriqué que le break, alors déclinée en deux finitions : Club et, ici… Élysée.

14,90

En stock

Peugeot 504 Argentine 1983 (Presse) 1/43e

En stock

Peugeot 504 Argentine 1983 (Presse) 1/43e

Cette familiale est née en berline fin 1968. Un coupé et un cabriolet à empattement court suivront, puis un break, cette fois sur une base allongée. La 504 sera la Peugeot la plus vendue jusqu’à ce que la 205 ne fasse mieux. Elle poursuivra sa carrière jusqu’en 1999 en Argentine et 2005 au Nigeria. Il s’agit ici d’une version argentine, profitant de son premier restylage local, en 1983.

14,90

En stock

Peugeot 504 Argentine 1969 (Presse) 1/43e

En stock

Peugeot 504 Argentine 1969 (Presse) 1/43e

Cette populaire familiale est lancée en berline fin 1968. Un coupé et un cabriolet sur un empattement court suivront, puis un break, cette fois sur une base allongée. La 504 sera la Peugeot la plus vendue de l’histoire jusqu’à ce que la 205 ne fasse mieux. Elle poursuivra sa carrière jusqu’en 1999 en Argentine et jusqu’en 2005 au Nigeria. Il s’agit ici d’une version argentine de 1969.

14,90

En stock

Renault Torino ZX 1981 (Presse) 1/43e

En stock

Renault Torino ZX 1981 (Presse) 1/43e

Fondée en 1955, la société argentine IKA (pour Industrias Kaiser Argentina) produit des modèles Renault, Rambler et Willys pour le marché local. C’est pour remplacer la Rambler qu’IKA étudie la Torino, lancée en 1966. À partir de 1975, c’est sous le label argentin de Renault que la Torino poursuivra sa carrière. Il s’agit ici d’un modèle de 1981, sa dernière année de production.

14,90

En stock

IKA Torino 380W 1967 (Presse) 1/43e

En stock

IKA Torino 380W 1967 (Presse) 1/43e

Fondée en 1955, la société argentine IKA (pour Industrias Kaiser Argentina) produit des modèles Renault, Rambler et Willys pour le marché local. C’est pour remplacer la Rambler qu’IKA étudie ce modèle, lancé en 1966 et reproduit ici dans une version deux portes des premières années. À partir de 1975, c’est sous le label argentin de Renault que la Torino poursuivra sa carrière.

14,90

En stock

Opel Kadett B (Presse) 1/43e

En stock

Opel Kadett B (Presse) 1/43e

Plus grande que sa devancière, cette deuxième Kadett d'après-guerre lancée en 1965 se décline en de nombreuses versions : berline 2 ou 4 portes, coupé et break 3 portes. En 1971, la grille de calandre deviendra noire. Il s'agit donc ici d'un modèle entre 1965 et 1971. Cette petite propulsion sera produite à un peu plus de 2,6 millions d’exemplaires jusqu’à son remplacement en 1973.

13,90

En stock

Volkswagen Coccinelle (Presse) 1/43e

En stock

Volkswagen Coccinelle (Presse) 1/43e

Käfer en Allemagne, Beetle aux États-Unis, Coccinelle en France, Maggiolino (hanneton) en Italie, la plus diffusée des automobiles de l'histoire (21 millions d'exemplaires) a eu son petit nom dans presque tous les pays du monde. Sans que cette version ne soit précisée il s'agit ici d'une 1302 d’après 1971, identifiable à ses quatre grilles d'aération sur le capot moteur et non plus deux.

14,90

En stock

Austin Mini Cooper S (Presse) 1/43e

En stock

Austin Mini Cooper S (Presse) 1/43e

Créateur de la Mini née en 1959, Alec Issigonis encanaille sa petite voiture dès 1961 grâce à son ami John Cooper qui fait passer sa puissance de 34 à 55 ch. En 1963 sort cette Cooper S, cette fois forte de 70 ch. Celle-ci disposait de deux réservoirs d’essence, ce qui explique un bouchon de remplissage à droite et à gauche. Elle est ici reproduite avec la calandre qui apparaît en 1967.

14,90

En stock

Fiat 600 (Presse) 1/43e

En stock

Fiat 600 (Presse) 1/43e

Si l’Histoire a surtout reconnu la 500 comme modèle emblématique de Fiat, notamment grâce à son “revival” de 2007, la 600, plus cossue, a été un modèle extrêmement populaire, et a connu une belle carrière internationale. Produite de 1955 à 1969 en Italie, elle a ainsi aussi été construite en Amérique du Sud, en Yougoslavie (chez Zastava), en Allemagne ou encore en Espagne chez Seat.

13,90

En stock

Ford Escort 1980 5 portes (Presse) 1/43e

En stock

Ford Escort 1980 5 portes (Presse) 1/43e

L'Escort lancée fin 1980, essentiellement étudiée en Allemagne, séduit par sa ligne "semi-fastback" et entre dans le monde des compactes modernes en se ralliant à la traction. La gamme comprend la berline trois et cinq portes, un break trois portes, puis sera déclinée en cabriolet et en sportive XR3. Celle reproduite ici est une version 1,3 litre GL (69 ch) dans sa variante 5 portes.

13,90

En stock

Ford Taunus 1979 (Presse) 1/43e

En stock

Ford Taunus 1979 (Presse) 1/43e

Il s'agit de la dernière Taunus. Celle qui, renouvelée début 1976, profite d'un ultime restylage en septembre 1979 avant de passer le relais à la Sierra fin 1982. Ce restylage se caractérise par une calandre à 4 grosses barres, toute noire et non plus cerclée de chrome, et par des feux arrière élargis. Il s’agit ici d’une version 1,6 litre GL dont le moteur développait 70 ch.

13,90

En stock

Renault Mava Farma (Presse) 1/43e

En stock

Renault Mava Farma (Presse) 1/43e

Malgré son allure de Renault Rodeo, la Farma est un modèle spécifique, développé pour le marché grec à l’initiative de l’importateur local de la marque, Mava. Lancée en 1979, la Farma est basée sur R4 (comme la Rodéo) mais dispose de sa propre carrosserie et, au départ, d’une calandre de R14 avant d’adopter celle de la R4, visible ici. Elle sera vendue jusqu’en 1985, mais sans succès.

14,90

En stock

Citroën Namco Pony (Presse) 1/43e

En stock

Citroën Namco Pony (Presse) 1/43e

Inspirée de la Citroën Baby Brousse sortie en Côte-d’Ivoire en 1963, la Pony est un projet grec mené avec le distributeur local Namco. Lancée en 1974, elle profitera, un temps seulement, d’une fiscalité avantageuse à partir de 1977. Dotée d’une mécanique de Dyane et habillée d’une carrosserie en tôle, la Pony est assimilée au projet FAF de Citroën (Facile à Fabriquer, Facile à Financer).

14,90

En stock

Fiat 127 Amico (Presse) 1/43e

En stock

Fiat 127 Amico (Presse) 1/43e

La société Autokinitoviomihania Ellados (industrie automobile grecque) a été fondée à Athènes en 1975. Au départ distributeur Fiat, cette marque produira aussi deux modèles : une 126 Poker, modèle rustique basé sur la Fiat 126, et cette 127 Amico, à mécanique de 127, qui était en fait une Fissore Scout italienne, présentée dès la fin 1971, et simplement produite sous licence.

13,90

En stock

Lamborghini Estoque (Presse) 1/43e

En stock

Lamborghini Estoque (Presse) 1/43e

Ce concept-car dévoilé au Mondial de Paris à l‘automne 2008 constitue à ce jour la seule tentative de Lamborghini de réaliser une berline quatre portes. Mais le projet, envisagé un moment, sera finalement annulé. Longue de 5,15 m et équipée d’un V10, l’Estoque restera donc un exemplaire unique, connue à ce jour uniquement dans cette teinte grise.

13,90

En stock

Lamborghini P132 (Presse) 1/43e

En stock

Lamborghini P132 (Presse) 1/43e

Dans les années 1980, Lamborghini, alors baladé d’un repreneur à un autre, souhaite remplacer sa Countach alors vieillissante. Ce projet P132 est dessiné en 1986 par Marcello Gandini. Mais l’année suivante Lamborghini est racheté par Chrysler et la P132 est abandonné. Réorienté, le projet évoluera vers la Diablo, lancée en 1990, également dessinée par Gandini, tout comme la Countach.

15,90

En stock

Lamborghini Murciélago LP 670-4 SV (Presse) 1/43e

En stock

Lamborghini Murciélago LP670-4SV (Presse) 1/43e

Remplaçante de la Diablo en 2002 et remplacée par l'Aventador en 2011, la Murciélago a profité d'évolutions tout au long de sa carrière. Cette LP 670-4 SV (SuperVeloce) arrive qu'à l'automne 2009. Elle pousse le V12 de la LP 640 à 670 ch tout en s'allégeant d'un quintal car il s'agit d'une "Superleggera".

11,90

En stock

Lamborghini Diablo Roadster (Presse) 1/43e

En stock

Lamborghini Diablo Roadster (Presse) 1/43e

Dévoilée début 1990, la Diablo succède à la Countach. Toutes deux doivent leur ligne spectaculaire à Marcello Gandini. Dès 1992, un concept-car annonce l’intention de décliner la Diablo en une version roadster. La version de série lancée en 1995, reproduite ici, sera toutefois moins radicale que le concept-car, avec un pare-brise plus grand et la possibilité de couvrir l’habitacle.

13,90

En stock

Lamborghini Miura P400 (Presse) 1/43e

En stock

Lamborghini Miura P400 (Presse) 1/43e

La Miura est l'une des plus célèbres sportives de l'histoire. Elle fait ses débuts à Genève en mars 1966 et doit ses lignes racées et élégantes à Marcello Gandini, alors tout juste arrivé chez Bertone. Il aura mis moins de six mois à habiller un châssis à V12 central arrière présenté au précédent Salon de Turin. Des premières esquisses à la ligne définitive, presque rien ne sera retouché.

13,90

En stock

Chevrolet Chevette Luxo 1973 (Presse) 1/43e

En stock

Chevrolet Chevette Luxo (Presse) 1/43e

Née en 1973, cette Chevette de la gamme brésilienne de Chevrolet est la jumelle de l’Opel Kadett “C” connue en Europe et lancée la même année. Elle est ici dans sa version trois volumes deux portes. On retrouvera ce modèle, avec une présentation différente et des calandres spécifiques, chez Chevrolet aux Etats-Unis, chez Vauxhall en Grande-Bretagne et même au Japon chez Isuzu (Gemini).

11,90

En stock

Chevrolet Veraneio S Luxe 1971 (Presse) 1/43e

En stock

Chevrolet Veraneio S Luxe 1971 (Presse) 1/43e

Ce gros break à (seulement) 5 places est né au Brésil à l’automne 1964. Il succédait alors à l’Amazone et dérivait comme lui des pick-ups de la gamme américaine de Chevrolet. Long de 5,16 m et équipé d’un 6 cylindres 4,3 litres de 144 ch SAE, le Veraneio, ici, dans une version de 1971, n’adoptera en fait cette appellation que près de 5 ans après sa sortie et débute sa carrière sous le nom C1416.

11,90

En stock

Opel Diplomat 1964 (Presse) 1/43e

En stock

Opel Diplomat 1964 (Presse) 1/43e

La Diplomat a été le haut de gamme d’Opel de 1964 à 1977 et a succédé, avec les Kapitän et Admiral, à la Kapitän de 1959. La Diplomat se distingue des deux autres modèles par son toit vinyle et, tandis que la Kapitän reçoit un 6 cylindres et que l’Admiral donne le choix entre 6 et 8 cylindres, la Diplomat n’est livrée qu’en V8, un bloc Chevrolet de 4,6 litres pour cette version de 1964.

9,90

En stock

Opel GT (Presse) 1/43e

En stock

Opel GT (Presse) 1/43e

Après un premier coupé expérimental présenté à Francfort à l’automne 1965 (déjà reproduit par Minichamps), Opel lance le coupé GT en série à partir de 1968. Dotée d’un 1,9 litre de 90 ch, il s’agit d’une propulsion très joliment dessinée, à deux places et au tempérament sportif. Malgré un très bon succès (plus de 100 000 exemplaires produits), l’Opel GT ne sera produite que jusqu’en 1973.

9,90

En stock

Opel Kapitan 1958 (Presse) 1/43e

En stock

Opel Kapitän 1958 (Presse) 1/43e

En 1954, la Kapitän, dotée d’un 6 cylindres, est redessinée et gagne une ligne ponton (ailes intégrées, vraie silhouette trois volumes) nettement modernisée. Puis en 1958, elle adopte le pare-brise panoramique hérité de la mode américaine. Cette version ne fait que passer dans le catalogue Opel de l'époque : elle est produite de juin 1958 à juin 1959, puis sera renouvelée pour l'été 1959.

9,90

En stock

Chevrolet Opala Diplomata 1992 (Presse) 1/43e

En stock

Chevrolet Diplomata (Presse) 1/43e

Elaborée sur la base des Opel Rekord C et Commodore A, cette grande berline propulsion a été fabriquée et diffusée au Brésil à partir de 1969. Elle recevra plusieurs restylages qui lui permettront de prendre progressivement ses distances avec le style Opel : en 1975, en 1980, en 1988. Il s’agit ici de l’une des dernières versions de ce modèle dont la production s’arrêtera en 1992.

11,90

En stock

Chevrolet Monza sedan 1985 (Presse) 1/43e

En stock

Chevrolet Monza (Presse) 1/43e

La première Opel Ascona traction, la “J-Car” lancée en 1981 en Europe (et appelée Vauxhall Cavalier en Grande-Bretagne), a vraiment été une voiture mondiale, se retrouvant sous tous les labels de General Motors, y compris chez Cadillac sous le nom Cimarron. Il s’agit ici de la version brésilienne (et deux portes) de l’Ascona, alors diffusée sous le patronyme Chevrolet Monza.

11,90

En stock

Chevrolet Celta Super 1.4 2006 (Presse) 1/43e

En stock

Chevrolet Celta (Presse) 1/43e

La Chevrolet Celta est une Opel Corsa brésilienne. Il s’agit en fait de la deuxième génération de Corsa, lancée en 1993 en Europe, et qui a profité de ses propres évolutions en Amérique du Sud. Un premier restylage, opéré en 2006 et représenté ici, lui apporte d’ailleurs sa personnalité propre. Elle sera ensuite restylée une deuxième fois en 2012 puis sa production s’arrêtera en 2015.

11,90

En stock

Dacia 1410 Sport (Presse) 1/43e

En stock

Dacia 1410 Sport (Presse) 1/43e

Créé en 1966 par Renault en Roumanie, Dacia a ensuite pris son indépendance… avant d’être à nouveau repris par le Losange en 1999. L’essentiel de la production a longtemps porté sur la R12. En plus de la berline connue en France, Dacia a développé ses variantes, comme ce coupé produit à 5 500 exemplaires entre 1983 à 1992… qui n’a de sportif que le nom, sa puissance ne dépassant pas 65 ch.

9,90

En stock

Oltcit Club (Presse) 1/43e

En stock

Oltcit Club (Presse) 1/43e

En 1976, Citroën s’associe à deux sociétés d’état roumaines pour produire une voiture sur place. Dévoilée en 1981, l’Oltcit deviendra, en 1984, la Citroën Axel dans certains pays d’Europe, dont la France. Sous ses airs de Visa 2 portes, l’Oltcit n’en partage aucun élément, hormis le bicylindre issu de la LNA. Cette version Club est, elle, animée par le 4 cylindres à plat de la GS.

9,90

En stock

Informations colis

Minicarweb vous informe qu’il n’y aura pas de colis expédiés du 18 au 28 novembre inclus.

Les commandes passées après jeudi 17 novembre à 16 heures seront expédiées à partir du mardi 29 novembre.

Durant cette période, vous pouvez bien sûr continuer de passer vos commandes et nous contacter !

Nous vous remercions pour votre compréhension.